La constipation chez le chat

  • La constipation chez le chat

​La constipation du chat est un syndrome caractérisé par une difficulté à évacuer les selles, voire une absence d’émission de selles, souvent associée avec un phénomène douloureux. 

Comment savoir si son chat est constipé ?

Les signes de constipation chez le chat sont des essais pour déféquer fréquents et sans succès : l’animal reste longtemps en position sur sa litière sans réussir à faire ses selles.

Lorsqu'elle se produit, l’émission est le plus souvent douloureuse, avec une production de selles dures et desséchées, parfois accompagnée de sang. Les signes associés à cet état sont un changement d’aspect, et bien sûr de comportement : votre chat va fréquemment à sa litière ou gratter dans le jardin sans réussir à émettre de selles, il est abattu, déshydraté, son poil peut être terne, son ventre est tendu et il ne supporte plus les caresses, notamment sur son abdomen. 

Si l’état de constipation persiste et en fonction de sa cause, les conséquences peuvent être graves : occlusion ou obstruction intestinale, perforation… vomissements, anorexie et même la mort en l’absence de traitement adapté.

C’est une urgence vétérinaire.

Quand votre chat ne sort pas, il est facile de savoir s’il est constipé en le voyant essayer de faire ses selles sans y parvenir ou en n’ayant plus de selles à nettoyer dans la litière si celle-ci est bien à l’écart, cachée. 

« Mon chat sort, comment savoir s’il est constipé ? » Dans ce cas, c’est évidemment plus difficile mais votre chat aura probablement aussi des attitudes différentes de l’habitude à la maison.

Attention, des symptômes similaires peuvent également apparaître en cas d’obstruction urinaire, un état très grave demandant une intervention vétérinaire en urgence car cet état est rapidement mortel !

Quelle sont les causes de constipation chez le chat ?

Elles sont très nombreuses.

L'alimentation

La constipation du chat est très souvent due à un problème d’ordre alimentaire :

  • La consommation de petits os ou d’os friables, même cuits formant de petites esquilles. Celles-ci vont s’accumuler, voire se piquer dans la muqueuse du tube digestif et notamment dans l’intestin. Les os, en particulier ceux de poulet, dinde… et lapin sont dangereux.
  • Une alimentation pauvre en fibres :. Les fibres (non solubles, non digérées par votre chat comme la cellulose, l’hémicellulose, la lignine…favorisent un bon transit intestinal) hydratent et évitent la constipation à votre chat.

Quelle sont les causes de constipation chez le chat ?L'ingestion de poils

La constipation chez le chat peut être due également à l’ingestion de poils au cours de la toilette, notamment pour les chats de race à poils longs : les poils s’accumulent dans différentes parties du tube digestif et forment des accumulations parfois très dures appelées trichobezoars (boules de poils) qui peuvent ralentir le transit, favoriser une constipation et créer une occlusion intestinale.

Le manque d'exercice

Le manque d’exercice crée aussi des conditions favorables à l’apparition de constipation chez un chat : la sédentarité n’aide pas le système digestif et contribue à ralentir le transit intestinal.

L’obésité

L’obésité favorise également la constipation chez le chat : en surpoids, voire obèse, les muscles sont moins actifs dans le péristaltisme intestinal responsable du transit et le processus de poussée des aliments est moins efficace.

La déshydratation

Les états de déshydratation entraînent un déficit d’hydratation des selles, en augmentation la réabsorption d’eau par l’intestin, et leur évacuation est rendue plus difficile, favorisant l’apparition de constipation chez votre petit félin. 

Les autres causes

Moins fréquentes mais à ne pas oublier, des douleurs dorsales, une tumeur intestinale, la dilatation du gros intestin (aussi appelée mégacôlon), l’abus de médicaments anti-diarrhéiques en automédication… sont d’autres causes qui peuvent aussi favoriser l’apparition de constipation chez le chat.

Enfin, le manque de confort dans la litière (pas assez nettoyée) ou des épisodes de stress ponctuel chez les chats craintifs comme des changements de routine (repas à une heure différente) et dans son environnement (déménagement) peuvent tout autant contribuer à l’apparition de constipation, même s’ils ne suffisent pas à eux seuls à la faire apparaître. 

Comment trouver la cause de la constipation de son chat ?

En dehors des évidences (chat à poil long avec amas de poils retrouvés régulièrement dans les selles, consommation de petits os de poulet récupérés dans votre poubelle …), un examen clinique approfondi est indispensable afin de vérifier l’existence de la constipation et l’intensité du blocage mais surtout d’identifier la cause exacte pour pouvoir mettre en place un traitement adapté.

Votre vétérinaire l’effectuera en palpant l’abdomen de votre chat, parfois en faisant un toucher rectal et en faisant des examens complémentaires (radiographies, coloscopie…) pour confirmer notamment la présence de corps étrangers dans le tube digestif (os, ficelles, poils…) et l’étendue d’une occlusion. 

Comment soigner la constipation de son chat à la maison ?

Si votre chat est constipé mais en bon état par ailleurs et que vous connaissez la cause de la constipation (poils longs, obésité…) vous pouvez essayer de l’aider en :

Quand emmener son chat chez le vétérinaire pour soigner sa constipation ?

Lorsque la constipation de votre chat est sévère :

  • c’est-à-dire qu’elle dure plus de 36h malgré le traitement donné à la maison ;
  • qu’il vous semble en mauvais état, fatigué, qu’il ne mange plus, qu’il vomit ;
  • si vous voyez du sang dans les selles.

Une fois la cause diagnostiquée et son traitement mis en place votre vétérinaire pourra si besoin aussi prescrire à votre chat un laxatif pour faciliter l’évacuation des selles.

Est-ce que l’herbe à chat est efficace pour la constipation du chat ?

Est-ce que l’herbe à chat est efficace pour la constipation du chat ?Malheureusement, l'herbe à chat n’est pas aussi efficace que l’alimentation enrichie en fibre ou les compléments alimentaires vus ci-dessus. Cependant, si votre chat consomme plus d’herbe à chat que d’habitude c’est peut-être un signe que son transit est ralenti, ou en tout cas d’une souffrance digestive (en dehors des individus qui consomment cette herbe pour leur plaisir bien sûr). Attention, il règne une certaine confusion sur l’« herbe » à chat… Celle qu’ils aiment mâcher (pousses de graminées) n’a rien à voir avec celle qui les excite (Nepeta cataria)… 

L’huile d’olive est-elle bonne pour la constipation du chat ?

Cette huile peut faciliter le transit des aliments dans les intestins et le côlon en le lubrifiant, mais un ajout de lipides n’est pas toujours indiqué, notamment chez le chat obèse. Il vaut mieux utiliser des fibres qui rétablissent le transit sans ajout calorique comme avec Fiberact… qui contient du psyllium. L’intérêt du psyllium réside dans son action mécanique. Dans l’intestin, les mucilages absorbent l’eau et créent un gel visqueux non absorbé par l’organisme. Il régularise la progression du contenu de l’intestin grêle et du côlon. Le gel lubrifiant de psyllium facilite alors l’élimination des selles et des boules de poils.

Le manque d’activité chez certains chats sédentaires vivants en appartement peut entraîner un transit digestif ralenti. Des troubles digestifs liés à des boules de poils ou de la constipation peuvent apparaître. Le psyllium a également dans ce cas des effets positifs sur leur transit digestif, sans apport de calories. Les pâtes orales à base de lubrifiant peuvent aussi être données en prévention une à deux fois par semaine, pendant toute la vie du chat. 

Comment donner un microlax à son chat ?

Microlax (Sorbitol, du Citrate de sodium et du Laurilsulfoacétate de sodium) est un micro-lavement à administrer par voie rectale en introduisant la petite canule du tube délicatement dans l’anus, si votre chat se laisse faire : attention à ne pas abîmer la muqueuse ! Il ramollit les selles dures et agit en quelques minutes en déclenchant des spasmes musculaires qui vont permettre d’évacuer les selles et faciliter leur progression.

Le Microlax peut donner une sensation de brûlure : il doit être administré seulement sur le conseil de votre vétérinaire.

Comment soulager un chat qui a mal au ventre ?

La douleur abdominale est un des signes d’urgence à ne pas négliger chez le chat. C’est un animal qui montre peu de signes lorsqu’il est malade. Si vous en voyez, les possibilités sont souvent multiples. Il faut consulter et ne pas attendre que cela s’aggrave.

Découvrez nos autres articles sur le sujet :

    Partagez
    Les produits sélectionnés par notre rédacteur