Focus race - Le Munchkin

Dr Alnot 26 décembre 2018 382 0 Laisser un commentaire
Partagez
Focus race - Le Munchkin

Ce chat est considéré comme l’équivalent du Teckel : une sorte de chat basset, qui en outre aurait un éternel aspect et comportement de chaton, qu’en est -il vraiment ?

Qu’est-ce qu’un Munchkin ? Focus Race - Le Munchkin

C’est une race récente (du siècle dernier) de chats à pattes courtes et qui visuellement gardent un aspect de chaton en raison de leur petite hauteur sur pattes. Malheureusement , cette particularité est la conséquence d'une anomalie ou malformation, qui même si elle n’est pas douloureuse, peut éventuellement aboutir à des problèmes locomoteurs osseux et vertébraux à l’instar de son équivalent canin, le Teckel ou le Basset…

Cette anatomie particulière vient d’une mutation observée en Angleterre dans les années 30 puis en Russie dans les années 50 et enfin en Amérique dans les années 80.

C’est ainsi qu’en Europe et dans d’autres parties du monde, plusieurs cas sont répertoriés. Mais c’est seulement en 1983 que ce chat fait son apparition dans l’Etat de Louisiane et que Madame Sandra Hochenedel recueille une petite chatte noire avec de toutes petites pattes. Elle l’appellera « Blackberry » en raison de sa couleur noire. Cette chatte est ensuite à l’origine de plusieurs portées dans lesquelles cette mutation particulière réapparaît et qui seront les premiers individus, au point de départ de la race. Madame Hochenedel les baptisera « Munchkins », en référence au peuple de petits humanoïdes du Magicien d'Oz de Fleming (1939).

Une race controversée

En 1991, le premier spécimen de la race est présenté à New York lors d’une exposition féline au Madison Square Garden de New York. Officiellement, elle est reconnue en 1995 par la T.I.C.A. (The International Cat Association) qui définit son standard et notamment les membres raccourcis pour un corps de taille normale.

  • Taille : 21 cm à 23 cm
  • Poids : 2,5 kg à 4 kg
  • Poil : court ou long selon les sujets
  • Couleur : toutes
  • Espérance de vie : de 15 à 20 ans

Mais elle n’est pas reconnue au Royaume-Uni par la principale association d'exposition féline par exemple, car certains craignent le développement de problèmes médicaux (inflammatoires articulaires et osseux) comme chez les chiens qui ont le même genre d’anatomie : ils considèrent les pattes courtes comme une maladie génétique qui ne doit pas faire l'objet d'un élevage sélectif.

Attention, il a besoin d’aide !

Effectivement, avec son long corps sur de petites pattes, le Munchkin n’est pas forcément assez souple pour s'occuper tout seul de son poil ; il aura besoin d'aide, c’est-à-dire de brossages réguliers. En revanche, pas d’inquiétude, il saute et grimpe aux arbres sans aucun souci !

Un aspect de chaton pour un caractère de chaton ?

Autant l’anatomie de ce chat peut lui donner facilement un aspect de chaton mais à l’âge adulte ce chat est bien un adulte ! Il est néanmoins facile et adaptable et très sociable, ce qui contribue à le faire passer pour un jeune animal très joueur… Comme s’il était encore chaton…

Dr Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur