Faire sortir son chat dans le jardin

Dr Alnot 20 mai 2019 1650 0 Laisser un commentaire
Partagez
Faire sortir son chat dans le jardin

Vous venez d’adopter un chat et vous pouvez lui faire profiter de votre jardin : quels est l’intérêt de le faire sortir ? Quels sont les risques ? Et s’il partait loin ? Va-t-il revenir ? Et s’il y prend goût et qu’il ne veut plus rentrer ? Allez-vous être obligé de lui ouvrir sans arrêt ?

Tous les chats n’aiment pas sortir même s’ils le peuvent

En effet, à chaque chat son caractère. Un jeune chaton n’osera pas toujours aller très loin et tant mieux ; lorsqu’ils sont jeunes, il est déconseillé de les laisser vagabonder seuls. Un chat trouvé dans la rue ou à la campagne aura du mal à rester enfermé, mais un chat qui a toujours vécu à l’intérieur ne sera pas forcément frustré s’il ne sort pas. Si votre chat est timide ou craintif, ou encore s’il a mal vécu une sortie car il s’est fait agresser par des congénères, une pie ou un chien, il ne voudra pas forcément remettre le nez dehors. Ne le forcez pas.

Quels sont les avantages de le laisser sortir son chat ?

Dehors, la vie est pleine de surprises, passionnante et stimulante ; votre chat peut vite devenir un adepte de la chasse, de l’exploration de son quartier, ou même encore aimer retrouver des copains chats.

L’exercice à l’extérieur pourra en outre lui permettre de ne pas prendre de poids alors qu’il pourrait grossir en restant en boule sur votre radiateur.

En rentrant, il aura besoin de se reposer, laissez-le récupérer.

Cela peut être frustrant, mais les sorties régulières sont généralement accompagnées par de longues siestes.

Quels sont les risques à le laisser sortir ?

  • Les voitures, si vous habitez au bord d’une nationale par exemple ;
  • Qu’il se perde et ne sache pas rentrer ;
  • Qu’ils se fasse coincer dans un local (garage, cave, etc) ;
  • Les conflits avec d’autres animaux domestiques (chiens) ou sauvages (renards, sangliers, rapaces) ;
  • L’ingestion de produits toxiques (anticoagulants, granulés anti-limaces…) ;
  • L’ingestion de plantes toxiques : jonquille, tulipe, muguet, lys, rhododendron etc ;
  • Les parasites (puces, tiques, vers).

Quelles sont les précautions à prendre ?

Après l’adoption, attendez quinze jours à trois semaines avant de le laisser sortir qu’il ait bien pris ses repères dans sa nouvelle maison. Aidez-le en utilisant le Feliway Classic.

Il est préférable que votre chat soit castré. Pour des raisons multiples : la stérilisation évite le risque de saillie et du coup une portée de chatons, les affections virales sexuellement transmissibles, les abcès qui apparaissent après des bagarres…

Faites-le vacciner s’il ne l’est pas ! Vous le protégerez des maladies souvent mortelles que d’autres chats pourraient lui transmettre même sans contact très intense

Chatière Sureflap blanc avec puce identification pour chatsFaites-le identifier : c’est le meilleur moyen pour le récupérer s’il se perd ou si quelqu’un le trouve et pense qu’il n’appartient à personne… La puce électronique, le tatouage ou les deux, permettent de faire la preuve que c’est bien votre animal.

Ne l’enfermez pas dehors : la chatière à identification électronique lui permet de revenir, tout en empêchant des congénères indésirables de pénétrer dans la maison à sa suite

Protégez le contre les parasites : les vermifuges et les traitements contre les parasites externessont indispensables, toute l’année ! Choisissez-les en fonction de votre lieu de vie !

Dogteur Friandises sans céréales au poisson Chat 100 gProcédez par étapes s’il en a besoin, en l’accompagnant dans le jardin s’il le faut et si cela lui permet de se sentir plus à l’aise. Si vous vivez en ville, sortez-le dès son plus jeune âge, sans le laisser s’éloigner, pour l’habituer à l’extérieur sans le stresser : un jeune chat est souvent partant et découvre le monde sans crainte, contrairement à un adulte qui ne serait pas sorti pendant des années.

Apprenez-lui le rappel : secouez un sachet de friandises ou mieux, mettez ces friandises dans une petite boite métallique qui fera plus de bruit et qu’il pourra entendre de plus loin. Si vous voulez le récupérer pour qu’il passe la nuit à la maison, il est intéressant de lui montrer que vous lui donnez ses friandises préférées ou des sachets appétents s’il revient au moment où vous le rappelez.

Attention aux colliers, s’ils sont sans système de sécurité, votre chat est susceptible de rester accroché dans un grillage ou un petit arbuste…

Ça y est, votre petit félin domestique est prêt pour de grandes aventures, s’il y prend goût, vous verrez son état de bien être augmenter ! Racontez-nous leurs histoires : elles sont toujours l’occasion d’en savoir un peu plus sur la vie en liberté des chats domestiques…

Dr Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur