Votre animal se gratte ? Il a la peau rouge, croûteuse, couverte de boutons et la qualité de son poil est altérée ? Il est peut-être sujet à une pyodermite…

Qu'est-ce que la pyodermite du chien ?

Une pyodermite est une infection de la peau par des germes pyogènes, c’est-à-dire une infection bactérienne de la peau.

Elle ne doit pas être confondue avec une pseudopyodermite, qui est une affection stérile mimant cliniquement une pyodermite (les symptômes sont identiques), mais dont la cause est d’abord comportementale.

La pyodermite survient lorsque votre chien se gratte avec ses griffes ou ses dents et inocule des bactéries qui prolifèrent dans sa peau. Elle n’est pas contagieuse (que ce soit entre les animaux ou avec l’homme) et il existe des traitements pour lutter contre cette affection.

Il existe différents types de pyodermites, plus ou moins graves selon la profondeur du derme atteinte. La pyodermite superficielle atteint la peau, l’épiderme et le follicule pileux avec apparition de plaques, croûtes, boutons plus ou moins purulents, rougeurs…La pyodermite profonde est plus inquiétante car le follicule pileux et la membrane basale sont atteints avec des nodules, des plaques suintantes. Enfin la pyodermite atypique touche le derme ou l’hypoderme et affaiblit considérablement l’animal. Le germe en cause est heureusement plus rare.

Quelles sont les causes de la pyodermite du chien ? 

Les causes d’une pyodermite sont nombreuses : problèmes d’hygiène (chien très sale ou au contraire un chien lavé trop souvent avec un shampoing inadapté), particularités de la race (peau fine chez les Shar-Peï par exemple, sous-poil épais dans d’autres races), stress, traitement avec des corticoïdes, allergie, carence ou excès alimentaire, environnement chaud et humide propice au développement bactérien.

Tous les facteurs susceptibles de modifier le microbiote cutané (les bactéries présentent naturellement sur la peau de votre animal) du chien est une cause de pyodermite.

Comment soigner une pyodermite chez le chien ?

Une pyodermite se soigne avec un traitement local sur la peau.

  • Shampoings traitants antiseptiques et émollients comme les shampoings Douxo® ou Clorexyderm® ou encore lingettes qui agissent de manière locale, accompagnés ou non d’antibiotiques suivant l’infection. Par exemple : 
  • Acétylcystéine pour son action contre les biofilms créés par les bactéries (leur manière de survivre) ;
  • Tris EDTA qui fragilise la paroi bactérienne.

Les corticoïdes ne sont pas toujours indiqués : ils pourraient permettre de réduire les démangeaisons, mais ils réduisent aussi les défenses immunitaires de votre animal.

Comment soigner naturellement une pyodermite chez le chien ?

Des mesures hygiéniques sont souvent recommandées : port d’une collerette pour limiter les grattages et les surinfections et supplémentation en acides gras (oméga 3 et oméga 6) pour rétablir le film lipidique sur la peau (le Dermoscent Atop 7® est une solution spot-on recommandée pour apaiser, hydrater et aider les peaux irritées, tout comme Wamine Omega 3 6 9®). Il y a également AGEPI OMEGA 3 ET 6

Si votre animal souffre d’allergie alimentaire, il peut être plus souvent sujet aux infections cutanées. Votre vétérinaire pourra vous conseiller une gamme d’aliments hypoallergéniques plus adaptés à sa peau comme SPECIFIC ALLERGY MANAGEMENT; Royal Canin Hypoallergénic®; Virbac HPM Hypo Allergy ®; Hill’s Diet Canine Z/D®…

Dans tous les cas, le meilleur traitement est la prévention : il faut éviter de fragiliser la peau de votre animal.

Entretenez son pelage avec des lotions et shampoings adaptés aux chiens, traitez-le régulièrement avec des antiparasitaires efficaces, et donnez-lui une alimentation de qualité.

Quel antibiotique pour pyodermite chez le chien ?

En cas de pyodermite superficielle étendue répondant mal au traitement topique ou en cas de pyodermite profonde multicentrique ou étendue, le vétérinaire pourra prescrire un traitement d’antibiotiques par voie systémique (sous forme de piqûre directement à la clinique, sous forme de comprimés…) qui peut durer quelques semaines.

Le choix de l’antibiotique est important pour éviter une résistance ou un échec thérapeutique, c’est pourquoi le vétérinaire sera peut-être amené à faire des examens complémentaires et à effectuer un contrôle dans les 10 à 15 jours.

Une amélioration de l’état de l’animal doit être constatée dès le début du traitement et progresser jusqu’à la guérison du patient ! Si ce n’est pas le cas, il est important de consulter à nouveau le vétérinaire pour changer de traitement et réévaluer les germes mis en cause.

Le choix de l’antibiotique se fait en fonction de l’affection ainsi que des avantages et inconvénients des produits :

  • Lincosamides (clindamycine) : ont un spectre étroit avec un risque important de résistance mais ne modifient pas le reste de la flore, une prise quotidienne.
  • Betalactamines / Céphalosporine : le traitement de choix en première intention car sa diffusion cutanée est bonne, tout comme son efficacité sur le principal germe responsable.
  • Cefalexine : 15-30 mg/kg deux fois par jour avec repas.
  • Sulfamides-diaminopyrimidines : bonne diffusion cutanée et sont très efficaces contre les staphylocoques mais peuvent entraîner des toxidermies (effets secondaires graves).

Lors d’un traitement antibiotique de pyodermite, il faut :

  • choisir un antibiotique adapté au germe responsable de l’affection ;
  • respecter la durée du traitement, les doses prescrites ;
  • contrôler la fréquence d’application du traitement ;
  • ne pas utiliser d’antibiotiques réservés à l’Homme.

Les pyodermites sont des dermatoses bactériennes fréquentes, qui peuvent faire intervenir plusieurs germes et dont le pronostic varie selon l’étendue des lésions. Les conséquences peuvent être graves comme elles peuvent entrainer une baisse de l’état général et de l’appétit, ainsi que du léchage.
Il faudra se conformer étroitement au traitement prescrit par le vétérinaire et bien suivre les contrôles. La guérison complète peut durer plusieurs semaines, soyez patients et administrez correctement le traitement.

Découvrez d'autres articles sur le chien :