Comment protéger sa maison des parasites ?

  • Comment protéger sa maison des parasites ?

​Plusieurs cas s’offrent à vous dans la lutte contre les parasites :

  • lorsque votre animal est infesté ou en prévention ;
  • lorsque son environnement est un risque important. Dans les cas d’infestation massive et d’environnement ou de mode de vie risqué (chien de chasse), le protocole ne sera pas le même. 

Saviez-vous que la maison elle-même pouvait être contaminée et être la source majeure de réinfestation de votre animal ? Comment la protéger elle aussi ?

Les insecticides : Une action immédiate sur les cas d’infestations massive 

Il vous faut un insecticide qui agissent fort et partout. Il faudra donc utiliser un insecticide (qui tue le parasite), pas un insectifuge (qui fait fuir).

Méfiez-vous également si vous arrivez dans un logement dans lequel vivait un chien ou un chat, car même s’il a été inhabité quelques semaines, il est possible que quelques œufs ou larves soient en dormance et que la reprise des vibrations de la maison ne les réveille, prêtes à prendre un repas très attendu… 

Dans ce cas, comme dans les cas de forte infestation quels qu’ils soient, utilisez un spray ou un diffuseur insecticide.

Les sprays insecticides

Pour bien déparasiter les accessoires, comme le tapis de votre animal, l’arbre à chat mais aussi le fond des placards… ​vous pouvez utiliser :

Les diffuseurs insecticides

Avec des produits en diffuseur, le produit se répandra tout seul ! Il suffit de le mettre en marche puis de le laisser diffuser et agir en votre absence :

Prenez néanmoins, dans les deux cas, la précaution de sortir vos animaux le temps de l’application du produit et du séchage (pour le spray), soit environ trois à quatre heures, le temps de bien aérer à votre retour et avant de réintroduire votre chien ou chat sur les lieux. 

Les choix d’un produit ou d’un autre se font en général en fonction de la surface à traiter (on utilisera le diffuseur pour les plus grandes).

Par exemple avec Parastop :

  • pour une pièce inférieure à 30 m2 : il faut1 seul mini diffuseur 
  • pour une pièce comprise entre 30 et 80 m2 : il faut 1 diffuseur 
  • pour une pièce de 80 à 125 m2 : il faut 1 grand diffuseur 

Dans les endroits difficiles à atteindre, vous pouvez utiliser le Spray Précision Beaphar.

En entretien : une action régulière y compris sur les acariens de maisons allergisants

Flee aérosol 400 mlNon toxique et utilisable en présence de vos animaux, certains produits comme Flee, à base de silicone, vont littéralement piéger les parasites, et en les collant vous en débarrasser sans utilisation d’insecticide chimique.

C’est plus sûr si vous ne voulez pas mettre tout le monde dehors… En effet, Flee contient de la cyclométhicone (famille des polysiloxanes) c’est à dire un composé de même type que celui utilisé en cosmétique humaine, et qui en vaporisation, piège les puces et les acariens… à TOUS les stades de leur développement contrairement à d’autres produits non actifs sur les œufs ou sur certains stades larvaires.

Les parasites sont en effet littéralement enveloppés par le produit qui les tue et neutralise du même coup les allergènes sans nous mettre en danger ! 

Une prévention régulière plus « naturelle » quand vous voulez garder votre maison indemne

Naturlys Fogger Habitat 150 mlVous pouvez utiliser des sprays à base de plantes (Margosa, Pyrèthre, etc), comme le spray Naturlys lotion insecte habitat ou le diffuseur Naturlys Fogger Habitat

N’oubliez pas également de bien passer l'aspirateur : car même si cela ne se voit pas, votre maison peut malgré tout être contaminée ! Dans ce cas, la vibration créée par l’aspirateur et les déplacements « réveille » les œufs qui vont alors éclore, sachant que la forme juvénile est plus sensible aux anti-parasitaires, même « naturels ». 

L’aspiration vous débarrassera de façon mécanique d’une bonne partie d’entre eux s’il y en a. Le produit fera le reste !

Traiter votre maison en fonction du risque et RÉGULIÈREMENT, c’est aussi éviter que votre chien ou votre chat ne souffre de ces vilains parasites qui lui nuisent et l’empêchent d’être bien.

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Partagez
Les produits sélectionnés par notre rédacteur