Comment prendre la température de son chat ?

Dr Muriel Alnot 02 décembre 2019 42365 0 Laisser un commentaire
Partagez
Comment prendre la température de son chat ?

​Les chatons naissent sourds aveugles, incapables de se déplacer mais en plus, ils sont incapables de réguler leur température corporelle avant l’âge de trois à sept semaines… Chez le chat adulte, la température varie au cours de la journée, en fonction des conditions extérieures mais aussi de son activité, en sachant que sa valeur moyenne normale est de 38,5°C. Pour un chat, un relevé de température est donc parfois imprécis ; mais il peut cependant être nécessaire…

Comment relever la température de votre chat ?

Le relevé de température rectale

On mesure en général la température rectale :

  1. Installez votre chat sur une table ;
  2. Laissez-le s’allonger ou gardez-le sur ses quatre pattes ;
  3. Soulevez-lui la queue ;
  4. Lubrifiez légèrement le thermomètre avec une crème ou un peu de lubrifiant :
  5. Introduisez le thermomètre suffisamment profondément pour que le bout métallique soit dans le rectum ;
  6. La sonnerie du thermomètre vous indique que le relevé est fait.

Le relevé de température axillaire (sous l’aisselle)

La température axillaire mesurée avec un thermomètre digital est assez fiable et reflète correctement la température rectale, si elle est pratiquée sur des animaux maigres. Sur des animaux en surpoids, cette méthode de relevé n’est pas suffisamment fiable et doit être vérifiée.

Le relevé de température auriculaireLe relevé de température auriculaire (dans le conduit auditif)

Il est également possible de mesurer la température dans le conduit auriculaire avec un thermomètre spécifique (pour chien ou chat), adapté à la forme du conduit auditif de votre animal (le thermomètre auriculaire pour humain n’est pas adapté).

La température normale relevée par cette méthode est comprise entre 37,8 et 39,4°C.

Elle peut varier s’il existe des poils, du cérumen, ou de petits débris dans le conduit. Le température varie aussi entre les deux oreilles : il faut donc la relever des deux côtés… En effet, des différences de température existeraient entre l’oreille droite et l’oreille gauche en cas de stress. En effet, dans ce cas la température de l’oreille droite augmente et serait alors le reflet de cette variation émotionnelle.

Le relevé de température par micropuces électroniques

Enfin, certaines micropuces électroniques servant à identifier votre chat font également des relevés de température… Il suffit alors d’en faire la lecture en passant le lecteur au niveau de la puce.

Quand relever la température de votre chat ?

Chez le chaton ou l’adulte, en cas de doute avec des premiers relevés de température inférieure à 38°C ou supérieure à 39°C, il est conseillé de faire de nouveaux relevés pour confirmer que la valeur est très inférieure ou très supérieure à la moyenne.

Pensez à la mesurer pour faire la différence entre une petite fatigue et une maladie éventuelle, surtout si votre chat a le nez qui coule, les yeux un peu fermés et larmoyants, comme lors d’un coryza.

Pas d’inquiétude toutefois en cas de hausse légère, si vous êtes dans un contexte qui génère du stress pour votre petit matou, sa température peut grimper de un degré très facilement. Ce ne sera pas un signe de maladie ou en tout cas ne permettra pas de savoir uniquement avec ce seul symptôme si votre animal est atteint.

Si votre chat ne mange plus, parait abattu, fatigué, ou prostré, la température est un signe qui complète le « tableau clinique » et permet à votre vétérinaire de s’orienter. En outre, à la maison, le résultat de la mesure est plus fiable car votre chat est moins stressé que dans une clinique vétérinaire.

Le saviez-vous ?

Il ne faut pas confondre une fièvre et une hyperthermie :

  • La fièvre est une augmentation anormale de la température générée par une réaction de défense de l’organisme.
  • Une hyperthermie est juste une hausse de température au-dessus des valeurs usuelles.

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur