Comment nourrir son chat malade ?

  • Comment nourrir son chat malade ?

Pour un animal malade, a fortiori un chat, d’autant plus s’il est hospitalisé, la gestion de la nutrition est primordiale car la dénutrition dans cette espèce peut rapidement avoir des effets dramatiques. Malheureusement, un chat malade arrête souvent de s’alimenter… Comment faire manger votre chat malade ? Que faut-il donner à manger à un chat malade ? Combien de temps faut-il lui donner un régime alimentaire spécifique ? Nous vous donnons quelques exemples.

Que faut-il donner comme aliment à son chat malade ?​

Tout dépend de sa maladie.

Pour un chat insuffisant rénal, l’important est de diminuer les déchets toxiques que le rein ne peut plus gérer : éviter un excès de phosphore, mais aussi de protéines et de sodium.

Il faut néanmoins garder des apports indispensables des acides aminés essentiels, du calcium, des vitamines. Les apports favorisant un bon fonctionnement rénal sont privilégiés : Eau, Oméga 3, Calcium, Potassium. L’appétence des aliments est aussi un facteur clé dans cette affection où l’animal doit s’alimenter malgré son état nauséeux : ce sont surtout des lipides qui sont utilisés pour augmenter l’appétit dont les acides gras poly-insaturés Oméga 3, mais aussi des protéines et du sodium (sans excès) et à moduler en fonction du stade de l’insuffisance rénale.

Illustration chat

Contrairement à certaines croyances, il faut dans cet aliment pour animal généralement âgé un taux plus important de protéines, pas une diminution, et surtout pour l’insuffisant rénal des protéines de très bonne qualité pour réduire les quantités de phosphore et notamment pour aider à restaurer les équilibres acido-basiques. 

L’idéal est de choisir un aliment industriel pour chat insuffisant rénal pour remplir toutes ces conditions.

Il est quand même possible de donner à votre chat une alimentation ménagère même si elle est plus compliquée à mettre en place qu’une alimentation industrielle : Les viandes maigres comme les viandes blanches sont généralement conseillées. Les poissons, contrairement à une idée reçue, sont trop riches en phosphore ; le fromage blanc est ainsi une bonne source de protéines avec peu d’apport de phosphore.

L’apport en lipides est obtenu par un ajout d’huile de poisson ou d’huile de colza. Les apports en fibres insolubles (fermentation et production de déchets toxiques) sont réduits : les aliments dits « lights » qui en contiennent beaucoup ne sont donc pas adaptés, et les légumes (surtout en conserves, souvent trop salés) sont à éviter surtout si l’animal souffre d’hypertension. Il faut préférer des légumes cuits comme les légumineuses (pois secs ou lentilles par exemple) ou du riz cuit.

Les minéraux et les vitamines sont apportés sous forme de complément alimentaire adapté (sans phosphore) comme Vit’I5 bleu.​

Comment nourrir son chat diabétique ?​

De la même façon, pour un chat qui souffre de diabète (sucré) l’idéal est d’abord de stabiliser la ration alimentaire, puis de mettre en place le traitement par insulinothérapie. La ration alimentaire industrielle est donc la plus facile à utiliser car elle est spécialement formulée à cet usage. Le Hill’s Prescription Diet M/D ou le Royal canin Cat Diabetic en croquettes ou en boîte permet par exemple une bonne régulation de l'apport en glucose à sa teneur réduite en glucides et son taux contrôlé de fibres, associés à des apports adaptés en arginine, L-carnitine, taurine, acides gras Oméga-3 et antioxydants, essentiels au bon contrôle diabétique.

En ration ménagère, toujours plus compliquée à calculer, il faut pour un chat diabétique des glucides dont la digestion est lente, comme du riz pour éviter une hausse trop brutale de la glycémie. Il faut des fibres mais sans excès, qui vont aussi freiner la hausse brutale de la glycémie en ralentissant la digestion des glucides dans l’intestin. Les légumes verts comme les haricots et les courgettes sont des apports très souvent utilisés. Le poulet ou le poisson (peu gras) sont des choix classiques.

Il faut que cette source de protéine soit digestible, qu’il n’y ait pas d’apport de graisse en excès (on évite de favoriser l’obésité) et que les quantités soit évaluées par votre vétérinaire dès le début du traitement, le tout complété par un complément minéral et vitaminé comme Vit’I5.

On fera maigrir un chat diabétique très lentement et de façon contrôlée avec l’aide du vétérinaire pour éviter un amaigrissement brutal ingérable par le foie de votre chat.​

Comment nourrir son chat souffrant de calculs urinaires ?​

Là encore l’idéal sera de lui donner des aliments spécifiques industriels permettant de lutter contre les cristaux urinaires des gammes urinary, toujours plus faciles à utiliser que la ration ménagère et plus simples que le calcul de celle-ci. Ces aliments spécialement formulés permettent de dissoudre et de faire disparaître un certain nombre de calculs urinaires.

Par exemple pour des calculs de struvite ou d’oxalate on donnera des aliments comme Royal canin Urinary SOSpecific Crystal management ou Purina proplan feline urinary qui permettent de favoriser leur dissolution par un pH urinaire inférieur à 6,4 et de prévenir leur réapparition grâce à des teneurs réduites en magnésium et en phosphore (composants des cristaux)… 

Pour d’autres maladies du chat il existe parfois également un aliment dédié dit thérapeutique comme l’aliment pour chat hyperthyroïdien par exemple.

Comment faire si mon chat refuse de manger lorsqu’il est malade ?​

A la maison, il est difficile de nourrir un chat qui refuse de manger. Si vous avez essayé l’aliment formulé pour sa maladie et que cela ne lui convient pas, l’urgenceà le faire manger va dépendre de son espérance de vie et de son état de santé.

Illustration de chat

Si son espérance de vie est très restreinte, il n’est pas forcément nécessaire de donner l’aliment qu’il refuse, celui-ci pourrait être remplacé par un aliment moins adapté mais qu’il pourra avaler plus volontiers (à évaluer avec votre vétérinaire) ou un aliment de « rénutrition ». L’utilisation des aliments de rénutrition à la seringue comme par exemple le Royal canin Renal liquide par exemple ou bien le Hill’s A/D dilué dans dans de l’eau et donné à la seringue permet d’éviter une anorexie qui s’installerait durablement au bout de 48H.

Dans le cas où votre chat refuse toute prise d’aliment quel qu’il soit, même à la seringue, il existe quand même des possibilités de le nourrir correctement (avec un régime adapté) en hospitalisation :

  • Par voie entérale, en lui posant un tube qui va directement depuis sa narine jusque dans son estomac et qui permet de faire passer un aliment directement par ce biais
  • Ou par voie parentérale, c’est-à-dire par une voie veineuse (IV) en posant un cathéter permettant d’injecter directement le soluté nutritif dans le sang de votre animal. Ce mode d’administration des nutriments facilite la récupération de votre chat, et évite de trop grandes modifications métaboliques : elle permet de maintenir la masse corporelle et de ne pas induire des complications dues à une alimentation peu adaptée. Elle est utilisée lorsque la nutrition entérale est impossible (anorexie ou défaut d’assimilation) ou contre-indiquée (par exemple en cas de pancréatite aigue).

Combien de temps mon chat doit-il suivre un régime alimentaire spécial ?​

Souvent votre chat devra consommer cet aliment de régime adapté à sa maladie toute sa vie durant, comme pour l’insuffisant rénal ou le chat diabétique par exemple, pour les maladies qui se régulent mais ne se guérissent pas. Si votre chat est traité précocement pour son diabète, il est souvent possible d’arrêter le traitement par injections d’insuline sans observer de réapparition de l’hyperglycémie en gardant des précautions alimentaires raisonnées.

L’aliment est sa première médecine, adaptez-la à l’affection de votre chat.

Découvrez nos autres articles sur le sujet :

Partagez
Les produits sélectionnés par notre rédacteur
HENRIOT 19 janvier 2021 à 09:21
Merci pour votre article. Pour être certaine que mon chat âgé mange, je donne maintenant la pâtée et les croquettes du laboratoire DECHRA, la gamme "SPECIFIC" (rénale ou urinaire). Il adore et du coup il mange TOUT, ce qui n'était pas le cas avec l'alimentation ROYAL CANIN ou HILL'S. Pratique aussi pour donner les médicaments. .