Comment éliminer les pellicules chez son chat ?

Dr Muriel Alnot 18 octobre 2019 2927 0 Laisser un commentaire
Partagez
Comment éliminer les pellicules chez son chat ?

​Certains chats ont malheureusement le poil terne, comme poussiéreux, ou neigeux et peuvent même sentir mauvais, en plus… Ils ont des pellicules ! Et c’est anormal bien sûr… Alors comment pouvez-vous l’en débarrasser ?

Les pellicules, c'est quoi ?

Les pellicules sont des squames, c’est-à-dire des cellules superficielles de la peau qui se détachent et tombent (squamosis) quand elles meurent. Quand le système de mort cellulaire s’emballe, la production de cellules mortes devient excessive !

Il en existe deux sortes :

  • les pellicules sèches, blanches qui donnent un aspect « neigeux » ;
  • les pellicules grasses, associées à une « séborrhée » (sécrétion excessive de sébum) qui provoquent des démangeaisons, en plus des inflammations et surinfections…

Certains chats sont en quelques sorte prédisposés à fabriquer plus souvent des pellicules :

  • Les Persans : leur poil doit être mieux entretenu que celui d’autres races pour éviter la formation des pellicules ;
  • Les jeunes chats qui ne savent pas encore bien se toiletter ;
  • Les chats en surpoids qui ont une peau en moins bon état et sont moins agiles donc se toilettent avec plus de difficultés…

Comment débarrasser son chat des pellicules ?

Tout dépend de la cause !

Les pellicules et les parasites

Comment débarrasser son chat des pellicules ?Cela peut être la présence de parasites : veiller à bien employer les antiparasitaires externes et les vermifuges conseillés par votre vétérinaire. Des maladies comme la teigne, la gale, la cheyletiellose (etc) entraîne une desquamation de la peau. Les démangeaisons et les lésions de grattage de la réponse allergique sont concomitantes de l’inflammation et la cause de l’apparition de pellicules.

Attention, parfois certains parasites comme les Cheyletielles (acariens) peuvent être pris pour des pellicules... mais il est facile de faire la différence : les pellicules ne se déplacent pas sur la peau !

Gardez-lui une protection antiparasitaire toute l’année : il n'y a pas de saison « off » pour les parasites. En fonction des conditions de son environnement pour chaque cas, il existe un produit antiparasitaire adapté.

Les pellicules et l'alimentation​

La présence de pellicules peut être liée à une ration alimentaire mal adaptée, allergisante ou incomplète (déficits en vitamine A, Zinc, acides gras essentiels...). Faites attention aux rations ménagères auxquelles on n’associe pas d’omega 3, de vitamines et de minéraux. Apportez lui des acides gras en plus de son alimentation, notamment pour les vieux chats où ils auront également une action dans les processus anti-inflammatoires…

Les pellicules et l'air ambiant

L’apparition de pellicules peut aussi être liée à des conditions de température et d’hygrométrie qui ne conviennent pas à votre chat : l’air est trop sec, il fait trop chaud. Mettez-lui un humidificateur !

Pensez-y l’hiver, les appartements surchauffés peuvent paradoxalement contenir un air très sec auquel on ne pense pas à la mauvaise saison !

Les pellicules et les maladies de peau

De nombreuses maladies de la peau mais aussi plus générales comme les hyperthyroidies, hypercorticisme, insuffisances hépatiques, troubles digestifs, cancers (de la peau), maladies auto-immunes... peuvent créer une desquamation anormale. Pour être sur qu’il n’a rien et en cas d’apparition d’autres symptômes, veillez à consulter votre vétérinaire… notamment si les pellicules sont associées à des démangeaisons importantes, une séborrhée et une mauvaise odeur, c’est lui qui vous conseillera le bon traitement et notamment s’il est nécessaire qu’il prenne des antibiotiques.

Les pellicules et l'entretien du poil

Un défaut d’entretien du poil peut faire apparaître des pellicules : brossez-le régulièrement pour éliminer les poils morts et éviter la formation des squames en aérant la peau.

Enfin, en présence de pellicules sans qu’il soit possible d’en déceler l’origine, vous pouvez utiliser des shampooings hydratants et émollients, des mousses anti-séborrhée ou encore des acides gras essentiels.

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur