Comment bien communiquer avec son chat ?

Dogteur 30 juillet 2019 1022 0 Laisser un commentaire
Partagez
Comment bien communiquer avec son chat ?

Les postures du chat, les contacts

Adoptez des postures non menaçantes devant votre chat (pas Le haut du corps vers l'avant). Dans toutes les espèces, la menace s'exprime par une posture « haut du corps penché vers l'avant et tête vers l'avant ». Il vaut mieux conserver une position verticale du haut du corps voire légèrement vers l'arrière (quelques degrés d'inclinaison suffisent) et s'accroupir.

Mauvaise posture

Penché au-dessus de l'animal (A NE PAS FAIRE).

Réaction négative du chat :

  • Oreilles vers l'arrière ou mobiles
  • Corps ramassé
  • Queue vers le bas

Bonne posture

Position verticale et s'accroupir (A FAIRE)

Réaction positive du chat :

  • Regard et oreilles vers l'avant
  • Queue vers le haut

Les contacts

  • Regardez votre chat sans le fixer, il pourrait percevoir cela comme une menace.
  • Les zones où le chat préfère être gratté ou caressé sont la tête et le cou, beaucoup moins le bas du dos près de la queue.
  • Rentrez en contact avec votre chat plutôt quand il vient par lui-même.
  • Ne le prenez pas ou ne le portez pas de force.
  • Laissez-le dormir sans le déranger. Considérez que l'interaction est acceptée par le chat s'il vient vers vous ou vous propose des postures destinées à se faire caresser.
  • Ne sortez pas votre chat de son lieu de couchage, ne le dérangez pas lorsqu'il s'y trouve. Si vous voulez le caresser, appelez-le et vérifiez qu'il est d'accord.
  • Pour l'administration des médicaments, appelez-le et donnez-lui une récompense dans la seconde qui suit. Essayez de distribuer le traitement dans l'alimentation humide.
  • Contrôlez les interactions entre votre chat et vos enfants. Les enfants ne sont pas capables de lire les émotions des chats et ainsi de respecter leurs besoins.

Les jeux

Comment bien communiquer avec son chat ?Le jeu remplace l'activité de chasse en milieu extérieur. Il n'est pas nécessaire de jouer longtemps, mais à de multiples reprises. Renouvelez régulièrement les jouets. Il ne faut pas les jeter mais les ranger puis les ressortir au bout d'un mois.

Essayez de jouer au laser, c'est une source importante d'exercice. Certains disent que cela est source de frustration, mais pour le chat enfermé la frustration de ne pas pouvoir sortir est malheureusement déjà présente.

Les apprentissages

Cherchez à utiliser les apprentissages par conditionnements par renforcements positifs. Demandez-lui une consigne, par exemple « viens » et dès qu'il arrive, donnez-lui une récompense. Certains apprennent de véritables tours à leur chat. Chez le chien, plus les apprentissages par récompense sont nombreux, meilleure est la relation entre le maître et le chien. On peut émettre l'hypothèse qu'il en est de même chez le chat.

Cherchez à utiliser le moins possible les punitions. Une punition, c'est empêcher votre chat de produire un comportement indésirable. Dire « non » c'est déjà une puniton. Sachez qu'elle provoque des frustrations qui sont parfois difficiles à gérer pour votre chat. Limitez le nombre d'interdits pour lui et cherchez à lui faire produire les comportements désirables que vous récompenserez.

N'attrapez pas votre chat par la peau du cou, il peut prendre ce geste pour une agression.

Conclusion

Communiquer avec son chat demande de bien connaître et reconnaître ses attitudes. Il ne faut jamais forcer un chat : c’est lui qui doit vous donner son « autorisation ».

Les apprentissages par renforcement positifs sont toujours préférables.
Les produits sélectionnés par notre rédacteur