Comment aider votre cheval à mieux respirer ?

Dr Lhérété 19 mars 2019 332 0 Laisser un commentaire
Partagez
Comment aider votre cheval à mieux respirer ?

1 cheval sur 2 a un terrain respiratoire fragile, apte à développer des phénomènes de toux chronique, de type asthme, on parle souvent de BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive), ou COPD en anglais.

Voici l’anatomie générale de l’appareil respiratoire d’un cheval.
La surface d’échanges gazeux des poumons dépasse 500 m2, donc la taille d’une piscine olympique.

La fonction respiratoire chez le Cheval

C’est elle qui assure les apports en oxygène, nécessaire au fonctionnement de tout l’organisme, ainsi que le rejet du gaz carbonique. La fonction respiratoire du cheval

L’intégrité des poumons est essentielle, et si un cheval au repos peut vivre sans utiliser la totalité de ses poumons, un cheval à l’effort a lui par contre besoin de 100% de sa capacité respiratoire.

Observez la dilatation des naseaux d’un cheval au finish d’une course, l’arrivée de l’air doit être maximale, et contrairement à l’homme ou d’autres animaux, le cheval ne respire pas par la bouche, mais seulement par ses naseaux.

Les affections respiratoires du Cheval

Elles sont nombreuses et variées, depuis les grandes maladies virales et bactériennes, comme la Grippe, la Rhinopneumonie, la Gourme etc…, aux atteintes des voies respiratoires supérieures (cavités nasales, gorge, …) et des voies respiratoires profondes (les poumons).

Toutes peuvent aboutir au développement d’une pathologie chronique. On appelle généralement ces chevaux des « tousseurs chronique », ce vocable englobant tous les chevaux fragiles sur le plan respiratoire.

Il faut toujours garder à l’esprit que ce sont les problèmes respiratoires qui sont la 1ère cause de limitation d’une carrière sportive, avant les problèmes d’orthopédie (boiteries et gènes de l’appareil locomoteur)

Le « jetage », c’est-à-dire les sécrétions que l’on voit au niveau des naseaux, doit être transparent et en faible quantité. Lorsqu'il est blanc, opaque, on dit « muco purulent », et c’est totalement anormal.

La toux, signe inquiétant à repérer

La seule toux normale chez le cheval est celle que l’on peut entendre au début du travail, lorsque le cheval « se met en route ». Il « dégage » alors ses poumons avec une toux grasse et profonde, peu fréquente, et qui lui permet de se débarrasser du mucus respiratoire (« crachats » de glaire) qui l’encombre.

Toutes les autres toux sont anormales :La toux, signe inquiétant à repérer

  • Toux au box ou au pré
  • Toux au repos
  • Toux au milieu ou en fin de travail
Aussi, vous verrez toujours les personnes qui s’occupent des chevaux dresser l’oreille en entendant un cheval tousser, et rester attentifs ensuite au fait de l’entendre recommencer ou pas.

L’auscultation au sac (sac plastique sur le nez du cheval pour augmenter son amplitude respiratoire) est un des examens de choix des vétérinaires pour évaluer l’état respiratoire d’un cheval.

Le plus important : mettre votre cheval dehors

Le pire ennemi du cheval, c’est le box ! Et le plus souvent il y passe 23 h sur 24 ! Il faut au moins qu’il puisse mettre la tête dehors, et le sortir de son box le plus souvent possible, au travail, en promenade, pour les soins, etc…

Pour les tousseurs chroniques, la vie idéale, c’est dehors, au paddock (petite surface herbée ou sablée) ou au pré.

Comment aider votre cheval

Soins par voie générale

De nombreux produits de soins, à donner en cure, existent et ont un effet bénéfique sur l’appareil respiratoire. Tous ces produits visent à décongestionner l’appareil respiratoire et aider à un meilleur fonctionnement.

AUDEVARD BALSAMIC CONTROL 1 KGGREENPEX BALSASYRUP 500 MLPHYTO MASTER RESPIR 1 KG

Soins par voie locale : les inhalations

Le principe est de faire respirer au cheval des mélanges de produits pour aider les sécrétions respiratoires souvent trop épaisses chez les tousseurs chroniques à être plus fluides et donc plus facilement expectorées.

Le matériel à acheter est un investissement sur la durée, mais qui va avoir de réels bénéfices sur la prise en charge de ces chevaux. Simples d’utilisation, très bien acceptés par les chevaux, les inhalateurs nécessitent toujours d’être soigneusement nettoyés entre chaque utilisation.

Nébulisateur Horseneb de chez Greenpex, qui propose également le produit Balsaneb à passer en nébulisation, ou le Stop Blood plus spécifiquement destiné aux chevaux dont les petits vaisseaux sanguins pulmonaires sont fragiles et peuvent se rompre lors de l’effort, provoquant ainsi des saignements profonds dans les poumons, apparaissant comme de petits saignements au niveau des naseaux.

GREENPEX NÉBULISATEUR HORSENEBGREENPEX BALSANEBGREENPEX STOP BLOOD FL 250 ML

Autre produit intéressant à passer en nébulisation, le Respadril d’Equistro, à base d’huiles essentielles.

EQUISTRO RESPADRIL AEROSOL 5 X 10 ML

Dr Lhérété, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur