Arthrose : Comment soulager et aider mon chien ?

  • Arthrose : Comment soulager et aider mon chien ?

​Très fréquente chez le chien âgé et malheureusement pas toujours prise en charge, l’arthrose est une maladie des articulations causée par la destruction du cartilage articulaire, la formation de productions osseuses (les ostéophytes), ainsi que des modifications de l’os sous-chondral (sous le cartilage) et de la membrane synoviale (membrane de la capsule articulaire).

Elle entraîne des douleurs chroniques (sur le long terme) et peut évoluer vers une rigidité plus ou moins complète notamment au niveau de la colonne vertébrale, lorsque les ostéophytes produits forment des « becs de perroquets » par exemple.

Quelles sont les causes de l’arthrose chez le chien ?

Le vieillissement du squelette et de l’organisme est la principale cause de l’arthrose. On parle alors d’arthrose « primaire », due à l’usure progressive du cartilage et à l’absence de capacités de régénération du cartilage usé.

Mais l’arthrose peut également apparaître chez les jeunes chiens notamment de grandes races. On parle alors d’arthrose « secondaire ». Elle est généralement la conséquence de sollicitations excessives des articulations concernées (épaule, hanches) dans le cas des chiens de grandes races (malformations congénitales) ou de traumatismes osseux et ligamentaires difficiles à guérir (fractures, ruptures de ligaments… etc.)

Quels facteurs peuvent prédisposer un chien à développer de l'arthrose ?

Il s’agit de facteurs faisant apparaître l’arthrose indépendamment du vieillissement, c’est-à-dire avant que le chien soit vieux. On parle de « comorbidité », c’est à dire de plusieurs maladies qui se manifestent en lien les unes avec les autres ou de facteurs de risque d’une maladie, comme dans ce cas, l’obésité.

Une surcharge pondérale est en effet un élément péjoratif prédisposant un chien à développer de l’arthrose.

Comment savoir si un chien a de l'arthrose ?

  • Si votre chien a des difficultés de locomotion, s’il a du mal à descendre ou à monter du canapé, s’il refuse de monter l’escalier, s’il boite… C’est peut-être le cas.
  • S’il devient malpropre, car certains ne peuvent plus bouger aussi facilement pour faire leurs besoins.
  • S’il votre chien montre des changements dans son comportement : par exemple s’il grogne lorsque vous le caressez, s’il s’isole, s’il devient irritable voire agressif.
  • Si votre chien manque d’entrain : et notamment s’il joue moins, s’il ne veut plus sortir, s’il refuse de faire des activités qu’il apprécie pourtant d’habitude.

Arthrose : Comment soulager et aider mon chien ?Les premiers stades de l’arthrose peuvent être une douleur « à froid » (c’est-à-dire avant un exercice) comme au lever, le lendemain d’efforts importants comme des séances d’agility, des grandes promenades de week-end. La maladie peut s’aggraver avec l’apparition de crises de douleurs aiguës.

Le vétérinaire évalue le stade de l’arthrose, son importance et l’existence potentielle d’anomalies osseuses comme les becs de perroquet par exemple par des examens d’imagerie (radiologique).

Comment soulager un chien atteint d'arthrose ?

Les traitements anti-inflammatoires​

Le principal traitement de l’arthrose est la gestion de la douleur par des traitements anti-inflammatoires : les protocoles sont nombreux et variés et des associations de plusieurs médicaments sont possibles, il faut les envisager avec votre vétérinaire en fonction du cas précis de votre chien pour qu’il ne souffre pas. 

Les chondroprotecteurs

L’apport de chondroprotecteurs (glucosamine, chondroïtine, collagène…) est utilisé pour tenter de compenser la dégradation du cartilage et de réduire la dose d’anti-inflammatoire nécessaire. Les chondroprotecteurs sont légions, certains aliments diététiques conseillés en cas d’arthrose contiennent d’ailleurs ces produits.

Les plus connus sont : 

  • La glucosamine une molécule qui peut être fabriquée par l’organisme à partir de la chitine et dont le principal rôle est de participer à la synthèse des glycosaminoglycanes, les éléments clés du cartilage. Elle retarde sa dégradation et a un effet anti-inflammatoire. 
  • La chondroïtine qui est un autre des constituants du cartilage également fabriquée par l’organisme. Elle stimule la reconstitution du cartilage endommagé et possède des propriétés anti-inflammatoires. 
  • Le collagène de type II (ou UCII) de Flexadin Advanced également, qui ralentit la réponse inflammatoire en soutenant les fonctions immunitaires, anti inflammatoires et reconstructrices des articulations. Ce produit, innovation récente issu des essais mis en place pour l’humain permet d’empêcher le système immunitaire d’attaquer le cartilage articulaire lors d’une inflammation. Il a montré des effets plus importants sur la douleur que la chondroitine associée à la glucosamine

Les autres compléments alimentaires​

L’apport d’autres compléments alimentaires contenant par exemple des acides gras Omégas 3 contribuant à un effet anti-inflammatoire ou de la Vitamine E connue pour ses propriétés anti-oxydantes comme dans le Flexadin Advanced est également un atout.

Le sport

La pratique d’une activité physique raisonnable et régulière permet aussi de contribuer à faire disparaître la douleur et de ralentir ou de stopper la progression de la maladie. 

L'intervention chirurgicale

Enfin, dans certains cas d’arthrose secondaire (fracture mal réparée, instabilité articulaire…) proliférations osseuses handicapant votre chien, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. 

Aucun de ces traitements ne permet malheureusement de rénover l’articulation, l’arthrose est une maladie qui ne se guérit pas, cependant ils apportent une aide sérieuse et dans de nombreux cas, le confort de l’animal est complètement restauré !

Comment masser son chien qui a de l'arthrose ?

Arthrose : Comment soulager et aider mon chien ?Le massage dit thérapeutique est réservé à l’homme ou la femme « de l’art », c’est-à-dire un vétérinaire, un vétérinaire ostéopathe ou un professionnel du massage canin pour ne pas créer de dégâts supplémentaires par des manipulations inappropriées. Cependant, votre vétérinaire peut toutefois vous recommander d’effectuer un massage à la maison à titre de « thérapie ». Il s’agit surtout de caresser votre chien, de façon plus ou moins appuyée (attention à ne pas aggraver une douleur au lieu de l’améliorer) sur des zones où ces caresses sont appréciées et l’amènent à se détendre. 

Il faut néanmoins toujours attendre l’action des médicaments antidouleur (analgésiques et anti-inflammatoires) pour décontracter ou stimuler les muscles atrophiés ou trop douloureux avant d’effectuer le massage.

Comme pour l’être humain, les massages peuvent être associés à l’application d’un produit de soin, comme par exemple l’huile de massage Dermoscent Silver ! Avec cette huile pour les crises d’arthrose, le massage se fait 1 à 2 fois par jour, puis 2 à 3 fois par semaine en entretien. Après 1 mois de traitement, une amélioration significative de la mobilité (+15,7%) et du comportement lié au soulagement de la douleur (+36%) ont été observés…

Peut-on éviter l’arthrose chez le chien ?

Vous pouvez retarder l'apparition de l'arthrose chez votre chien :

  • en supplémentant son régime alimentaire, c’est à dire en apportant des substances dites « chondroprotectrices » (elles permettent de protéger le cartilage) comme la glucosamine, le sulfate de chondroïtine ou encore le collagène non dénaturé de type II de Flexadin Advanced par exemple
  • en réduisant l’activité motrice des jeunes chiens de grande race en croissance pour éviter les traumatismes lors de jeux violents ou d’activités intenses
  • en favorisant des séances de jeu modéré chez l’animal mature pour garder un ensemble musculaire et squelettique en bon état, avec éventuellement des massages après l’effort.

Découvrez nos autres articles sur le sujet :

Partagez
Les produits sélectionnés par notre rédacteur