Votre chaton vient d’arriver dans votre maison, et vous voulez être sûr que tout va bien. La visite chez le vétérinaire s’impose. A quoi sert la première visite vétérinaire du chaton ? Quand doit -on emmener son chaton pour sa première visite chez le vétérinaire ? Comment faire pour que tout se passe bien ? Nous vous expliquons tout sur ce sujet.

A quoi sert la visite vétérinaire pour le chaton ?

Vous avez un petit chaton à la maison, la visite vétérinaire, la première, va permettre de vérifier qu’il est en bonne santé.

Avec les « commémoratifs » c’est-à-dire les renseignements sur son âge, sa race, sa façon de manger, de boire, d’éventuelles vaccinations déjà effectuées, des antiparasitaires déjà administrés (etc.) le praticien pourra vous confirmer la bonne santé de votre chaton ou vous alerter sur une maladie présente ou à venir, si des signes paraissent anormaux, pour agir vite, notamment s’il s’agit de vices rédhibitoires donnant lieu à un recours juridique.

Cette visite sert également à vous expliquer un certain nombre de règles à respecter et de protections à mettre en place.

En effet, le vétérinaire va vous donner des conseils sur l’alimentation de votre chaton, sur la nécessité de le vermifuger, de le protéger contre les parasites externes (comme les puces par exemple) et vous présenter les protocoles de vaccination recommandés.

Enfin votre vétérinaire vous conseillera sur la stérilisation de votre chaton et la bonne période pour l’effectuer.

Quels sont les types d’examens qui sont réalisés lors de la première visite vétérinaire de votre chaton ? 

Le vétérinaire va inspecter votre chaton : il va regarder ses yeux, ses oreilles, ses dents, son nez, et ausculter son cœur et ses poumons, vérifier le sexe de votre petit chat et éventuellement la présence des testicules chez un petit mâle.

Une palpation va également permettre un examen sommaire de son abdomen et de ses membres, donc de se faire une idée de l’état (physiologique ou pathologique) de son organisme. La pesée (sur une balance pédiatrique) est également un moyen de vérifier sa bonne croissance, même si les vétérinaires se trompent peu, juste en soupesant votre chaton.

Si le cas le nécessite, il complètera son examen par une prise de sang ou un examen de selles pour réaliser des recherches : il effectuera des tests sanguins pour déterminer s’il est porteur de virus (FelV ou Fiv), il pratiquera une coproscopie pour rechercher des parasites comme des vers ronds, plats ou des protozoaires  (Toxacara, Taenia, Giardia, Toxoplasma, Tritrichomonas…) qui seront éventuellement complétés si besoin (lorsque les premiers ne permettent pas de conclure) par des tests par la technique ELISA (Enzyme Link ImmunoSorbent Assay) par exemple dans le cas d’une suspicion de giardiose, ou par une PCR (Polymerase Chain Reaction) par exemple dans le cas d’une suspicion de trichomonose.

Quand faut-il emmener un chaton chez le vétérinaire ?

Dans l’absolu, dès l’adoption, c’est-à-dire dès 8 semaines ou avant si vous êtes éleveur (dès la mise bas).

Pourquoi se rendre si tôt chez le vétérinaire avec son chaton ?

En allant tout de suite voir le vétérinaire pour votre chaton, vous éviterez ainsi de laisser se développer une maladie qui sera décelée par le vétérinaire et traitée sans risquer trop de conséquences.

Y aller rapidement permet aussi de faire le point sur ce qui a été déjà fait (soins ou prévention) par l’éleveur ou le particulier qui possède la mère.

En outre, plus cette visite est réalisée tôt, plus elle permet de créer un lien positif avec le vétérinaire car votre chaton est dans une phase d’attirance pour la nouveauté qui augmente jusqu’à 8 semaines et qui décroit ensuite jusqu’à la 12ème semaine.

Quels sont les actes qui peuvent être réalisés dès la première visite ?

En dehors de l’examen de santé, votre vétérinaire peut :

  1. Administrer le premier vermifuge (et alors attendre quelques jours pour les vaccins) : il se donne une fois par mois jusqu’à l’âge de six mois puis tous les trois mois pour un chat qui sort, tous les six mois pour un chat qui ne sort pas ou peu (balcon, courette).
  2. Mettre en place le premier traitement antiparasitaire (antipuces etc.) à une fréquence qui dépend du produit choisi.
  3. Faire le premier vaccin.
  4. Pratiquer l’identification : mettre en place une puce électronique, car le tatouage n’est plus la méthode de choix, même s’il reste toujours possible de le demander en plus de la puce.

Pourquoi vacciner un chaton qui vit en appartement ?

La question de l’intérêt des vaccins dans ce cas en effet reste régulièrement posée.

Votre chaton va-t-il sortir ou pas de l’appartement ?

S’il sort, même occasionnellement, les vaccins restent recommandés. Si vous devez voyager et l’emmener à l’étranger même d’appartement à appartement, la vaccination contre la rage vous sera imposée.

Quels sont les soins à adopter pour un chaton lors de la première visite vétérinaire ?

Cette première visite doit être un évènement agréable, c’est le moment où vous commencez à le familiariser aux soins d’hygiène (brossage, coupe de griffes…) et médicaux (examens des oreilles, de la bouche…).

La première étape est de l’habituer à la cage ou au sac de transport : vous pouvez commencer en l’attirant avec un jouet, des friandises et des phéromones faciales (F3) pour rendre cette étape plus facile. Ensuite ce sera au praticien de se rendre le plus sympathique possible.

Et d’ailleurs, voici nos 5 conseils pour bien éduquer votre chaton, avec bien sûr beaucoup de caresses et de friandises.

Enfin, comment bien préparer la venue de mon chaton à la maison ?

Vous retrouverez tous nos conseils à ce sujet dans nos articles dédiés :

Propriétaire d'un chiot ? Découvrez notre offre d'assurance animale santé !

Faites un devis gratuit en 30 secondes sur le site de notre partenaire DogteurAssur !